RGPD : comment s’y préparer

Le 25 mai approche à grands pas et l’entrée en vigueur du RGPD avec. Cette loi que redoute tant les entreprises et les sites internet va bientôt être appliquée, entraînant avec elle de nombreux changements en matière de traitement de données. Votre entreprise est-elle prête ? Voici quelques conseils pour vous y préparer.

 

Le RGPD : un tournant dans l’histoire d’Internet 

 

Le règlement général sur la protections des données est une loi adoptée par l’Union européenne afin de garantir la protection et le traitement des données personnelles des personnes (Découvrez notre article sur ce sujet). De nombreuses entreprises et sites internet utilisent les données de leurs utilisateurs à des fins commerciales et parfois même politiques, soulevant ainsi la question de la confidentialité et du droit à la vie privée.

Le RGPD se veut comme une loi intransigeante, exigeant ainsi des manipulateurs de données d’être en conformité avec les règles qu’elle imposent. Que vous soyez une petite société ou détenteur d’un site internet, vous devrez aussi la respecter. Et il est dans votre intérêt d’être en accord avec cette loi si vous ne voulez pas encourir de sanctions.

En effet, le RGPD s’accompagne de tout un barème de sanctions allant du simple avertissement à une amende pouvant aller jusqu’à 4% du chiffre d’affaires annuel mondial d’une entreprise. Il sera alors impératif de tenir vos obligations et être en conformité avec ce règlement. Le traitement et l’utilisation des données de vos utilisateurs ne pourront plus se faire sans leur consentement. Les internautes redeviendront alors propriétaires de leurs données. Un événement pour le web.

security-265130_1920

Le changement, c’est maintenant 

 

Si le RGPD fait peur au premier abord, c’est parce qu’il implique un changement en profondeur des pratiques dans la récolte et le stockage des données personnelles. Et pour ne pas vous sentir désarmé quand il sera effectif, il est essentiel d’y être préparé.

Voici une petite check-list des tâches impératives à accomplir pour être en conformité avec le RGPD :

  • Tenir un registre des traitements : étape ultra importante pour gérer au mieux les données personnelles que vous stockez et traitez. Ce registre sera à disposition de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) qui pourra le consulter à tout moment.
  • Informer vos utilisateurs : que ce soit par le biais de vos Conditions Générales de Ventes (CGV) ou dans les mentions légales de votre site internet, informer vos utilisateurs sur la collecte et l’utilisation de leurs données personnelles sera une obligation. Vous devrez impérativement obtenir leur consentement et les informer à chaque manipulation, modification ou perte de leurs données.
  • Définir le périmètre des données sensibles : avec le RGPD, certaines données sont considérées comme sensibles. Elles concernent notamment les informations relatives à l’origine raciale ou ethnique, les opinions politiques, philosophiques ou encore religieuses. Isolez ces données sensibles et assurez leur protection.
  • Garantir le droit des personnes : un point crucial de cette loi. Afin de garantir le droit des personnes et respecter le droit à la vie privée, il vous faudra détenir le consentement explicite des personnes concernées. Ces dernières auront aussi le droit à l’oubli et pourront demander à tout instant la suppression de leurs données personnelles auprès de vos services.
  • Nommer un Délégué à la Protection des Données (DPO) : même si ce n’est pas (encore) obligatoire, désigner un DPO semble essentielle si vous voulez vous conformer au RGPD avec plus de facilité. Ce sera lui qui sera chargé de traiter les données personnelles en votre possession et qui sera le garant de leur bonne protection. Le DPO facilitera cette transition.
  • Être au niveau technique : pour répondre aux exigences du RGPD et être en mesure de fournir toute information jugée utile par la CNIL. Votre structure devra donc faire preuve de transparence et de traçabilité tout en possédant les moyens techniques pour protéger les données des individus.
  • Vérifier le statut de vos partenaires professionnelles : le RGPD est sans appel, vos collaborateurs devront eux aussi être en conformité. Sous-traitants ou fournisseurs seront logés à la même enseigne par le principe de coresponsabilité. Vérifiez qu’ils respectent bien les règles du RGPD.
  • Communiquer en interne : cela peut paraître comme une évidence mais vos collaborateurs sont les premiers maillons de votre entreprise. Et les plus exposés. Rédigez une charte interne avec les règles à observer pour toujours être en conformité avec le RGPD.

En suivant cette check-list, votre entreprise devrait rentrer dans les critères imposés par le règlement général sur la protection des données et vous inviter les mauvaises surprises.

office-581131_1920

Site internet et conformité au RGPD 

 

Même si les quelques points définis plus haut doivent aussi être appliqués à une plateforme telle qu’un site internet, il existe cependant des solutions pour faciliter la conformité d’un site web avec le RGPD.

Comme précédemment évoqué, il sera primordial d’obtenir le consentement des visiteurs de votre site internet. Une checkbox (case à cocher) pourra alors être insérée sur la première page (la landing page) de votre site internet sous forme de pop-up par exemple. Et bien évidemment, le message devra être clairement explicite indiquant quelles données seront collectées et pour quelle utilisation. Cela vous permettra de vous protéger et d’assurer en même temps la protection des données personnelles de vos utilisateurs.

Les conditions générales de votre site internet devront être renforcées et adaptées au RGPD. La notion de transparence aura toute son importance. Cela concerne aussi les cookies de votre site internet. Ces fichiers-texte conservent les informations de vos visiteurs et représentent ainsi une infraction au RGPD. Le texte est d’ailleurs sans équivoque et interdit l’utilisation de cookies sauf si elle est justifiée et surtout, acceptée par l’utilisateur. Une fois encore, la notion de consentement jouera un rôle prépondérant. Il vous suffira alors de donner le choix à l’internaute par l’utilisation d’un pop-up notamment, toujours accompagné d’une possibilité de désinscription.

N’oubliez pas que le RGPD a pour objectif principal de redonner le contrôle aux utilisateurs sur leurs données personnelles. Ainsi, chaque collecte d’information devra faire l’objet d’une approbation de l’individu. Ce dernier pourra effacer et modifier ses données quand il le souhaite. Faites en sorte de toujours lui laisser le choix et ce, même si cela peut réduire votre fichier clients ou prospects. Au moins, il n’en sera que plus qualitatif.

Vérifiez aussi que les entreprises et sites internet avec lesquels vous collaborez soient en conformité. Engagez un DPO peut être la solution idoine pour votre site internet car il veillera à ce que votre site web reste conforme aux règles du RGPD. Soyez vigilant avec les données que vous utilisez et stockez. Toute donnée non-nécessaire et obtenue sans consentement explicite devra être supprimée pour éviter toute infraction. Infraction qui pourrait entraîner la disparition de votre site internet voire de votre business.

safe_share_padlock

Le RGPD est proche de sa mise en circulation. Mais que l’on se rassure, le CNIL a d’ores et déjà fait savoir qu’elle laisserait un temps d’adaptation aux entreprises et sites internet pour être en conformité. Et même si cette loi semble effrayer de nombreux acteurs du web, les solutions à mettre en place sont toutes aussi nombreuses que réalisables.

Il conviendra alors de se tourner vers un spécialiste du web pour vous accompagner vers une transition réussie. Josh Digital saura vous guider et mettre en place les outils adéquats afin que vous soyez toujours en conformité avec le RGPD.

Envie de découvrir nos services ? Contactez-nous.

logo-facebooklogo-twitter-oiseau-bleuinstagram_png10  linkedin_logo-svg_  nouveau-logo-google-plus-rond-petit

RGPD : Qu’est-ce que cela va changer ?

C’est le sujet du moment. Le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) déchaîne les passions et inquiète les entreprises qui ont peur de ne pas être prêtes à temps. Mais qu’est-ce que le RGPD exactement ? En quoi cela consiste ? Quelles répercussions pour les sociétés et autres sites internet ? Voici quelques explications.

RGPD : qu’est-ce que c’est ?

 

RGPD est le sigle désignant le Règlement Général sur la Protection des Données. Adopté en avril 2016 par l’Union Européenne, il a pour objectif principal de protéger le traitement et la circulation des données à caractère personnel au sein de l’Union européenne. Face aux nombreuses utilisations presque frauduleuses de certaines entreprises, ce règlement a pour vocation de protéger les individus dans cadre juridique clairement établi.

Alors que ce texte entrera en vigueur le 25 mai 2018, le RGPD met en lumière les problématiques liées à la collecte et l’utilisation des données personnelles des individus que nous sommes. Comment sont-elles traitées ? Qui peut les utiliser ? Et surtout pour quoi faire ?

Le récent scandale Cambridge Analytica qui a touché le géant américain Facebook en est d’ailleurs la preuve : nos données personnelles peuvent être revendues et exploitées à des fins politiques ou commerciales. Le monde d’Internet nous expose et ce que les grandes entreprises savent de nous est incommensurable.

monitor-1307227_1920

 

Les objectifs du RGPD

 

Il existait bien différents textes et lois pour la protection des données sur internet avant l’instauration du RGPD. Cependant, les failles étaient nombreuses et il était simple pour une entreprise de contourner les règles pour utiliser les données personnelles des internautes et ce, bien souvent à leur insu.

Le RGPD veut alors s’imposer comme un texte référence afin d’offrir aux individus de l’Union européenne le droit à la vie privée et à la protection d’informations personnelles. Avec l’explosion du tout numérique et la digitalisation de notre société, les données circulent et sont hyper accessibles. Le règlement général sur la protection des données renforcerait alors les droits des citoyens protégeant ainsi leur intimité et leur droit à la confidentialité.

Aussi, le RGPD a pour vocation de responsabiliser les divers entreprises, sociétés et sites web voués à utiliser les données. Ces plateformes devront avoir le consentement des utilisateurs, agir avec transparence avant d’opérer quelconque opération avec les données personnelles de ces derniers et en garantir la sécurité. Ils seront caution des données qu’ils possèdent et s’engagent à respecter leur utilisation dans un cadre bien précis.

Le RGPD vise aussi l’harmonisation du paysage juridique en matière de protection de données personnelles. Les lois sont alors unifiées, les sanctions identiques à tous les pays de l’Union européenne.

Données personnelles et données sensibles

 

Une donnée à caractère personnel ou plus communément nommée donnée personnelle est une information qui peut être associée à une personne physique, de manière directe ou indirecte. Concrètement, cela peut-être un nom, un prénom, une adresse, une photographie et même une adresse IP. En somme, ce sont des informations qui permettent d’identifier un individu et qui se rattachent à ce qu’il est comme une vidéo par exemple.

Dans cet ensemble de données personnelles, certaines ont un caractère bien particulier : les données sensibles. Selon le CNIL, ces données sont toute « information concernant l’origine raciale ou ethnique, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses, l’appartenance syndicale, la santé ou la vie sexuelle ». Il est aussi précisé que ces données ne peuvent en aucun cas être exploitées sans le consentement explicite de ces personnes.

C’est ce droit au respect de la vie privée et à la protection de données personnelles comme sensibles que le RGPD se doit de garantir. Chaque personne est responsable de ses opinions à condition qu’elles soient divulguées de manière volontaire et assumée.

computer-3233754_1920

 

Qui est concerné par le RGPD ?

 

En principe, le RGPD est l’affaire de tous. Toute entité utilisant des données personnelles dans le cadre de l’Union européenne est soumise au respect du règlement général sur les données personnelles. Entreprises, sites internet, sous-traitants, administrations, prestataires et même associations sont concernés par le RGPD tant qu’ils manipulent des informations personnelles européennes. Et ce, même s’ils ne sont pas sur le territoire européen, les géants américains comme Facebook ou Google devront adapter leur politique en termes de traitement de données.

Et attention aux sanctions ! Alors qu’il entrera officiellement en vigueur le 25 mai 2018, les sanctions et amendes envisagées peuvent être très élevées et peuvent aller jusqu’à 4% du chiffre d’affaires annuel mondial. Le Cnil précise cependant que ces sanctions seront attribuées à hauteur de l’infraction. Cela peut aller d’un simple avertissement à une amende de plusieurs millions d’euros en passant par une mise en demeure ou à une suspension des flux de données hors UE. De quoi faire réfléchir les entreprises qui voudraient tricher.

Qu’est-ce que cela va changer

 

Le RGPD va sans aucun doute impacter le web et le cadre dans lequel les données personnelles sont utilisées. Au niveau des internautes déjà, leurs données seront assurées d’une protection étendue. Les sites web devront par exemple obtenir un consentement écrit et explicite des individus avant tout traitement de leurs données personnelles. Le droit à l’oubli sera aussi de mise et toute personne pourra demander la suppression de ses données personnelles dans un délai de 30 jours.

Mais c’est surtout les entreprises qui vont subir de plein fouet ce changement. Le RGPD va complètement modifier l’utilisation qu’elles peuvent faire des données personnelles. Elles devront tout d’abord être en conformité avec la réglementation en cas de contrôle de la CNIL par notamment la tenue systématique d’un registre de traitement des données. Leur site internet devra lui aussi être adapté aux exigences du RGPD.

En plus du consentement explicite des individus, les entreprises devront aussi renforcer les mesures de sécurité concernant les données personnelles qu’elles auront en leur possession. Cela passera par le respect du « Privacy by design », qui consiste à protéger les données d’un individu durant la totale utilisation de ces dernières, mais aussi par l’application du « Privacy by design » permettant à toute personne d’obtenir le plus haut niveau de protection de ces données personnelles, par défaut.

Et si une entreprise ou tout site internet manque à ses obligations par la violation de la vie privée, elle devra en référer à la CNIL sous 72h et avertir la personne concernée. Les individus pourront même demander réparation et obtenir des compensations en réponse au préjudice subie.

L’encadrement des sous-traitants sera aussi une clé pour être en conformité avec le RGPD. En effet, les entreprises auront l’obligation de travailler avec des sous-traitants présentant des garanties suffisantes. Au moindre problème de sécurité, c’est la société qui paiera les pots cassés et devra en assumer les conséquences.

Enfin, le RGPD entrainera un nouveau changement important puisqu’il obligera les entreprises à désigner un Data Protection Officer (Délégué à la protection des données). LE DPO sera alors le responsable du traitement et de l’utilisation des données personnelles à plus forte raison si elles sont à caractère sensible. Il assurera la conformité juridique de l’entreprise avec le RGPD et pilotera l’ensemble des interlocuteurs intervenant sur la gestion des données. Cependant, cette obligation de nommer un DPO s’appliquera aux sociétés exploitant des données sensibles ou en grande quantité.

security-1202344_1280

 

Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour la confidentialité

 

Le règlement général sur la protection des données va impacter significativement le traitement des données personnelles réalisé par les entreprises. Plus de protection pour les individus, plus de sécurité sur les sites internet, plus de responsabilités pour les entreprises. Ces dernières devront jouer la carte de la transparence et respecter le droit des personnes. Les dérives d’Internet ont mené cette nouvelle réflexion sur le traitement des données personnelles donnant ainsi naissance au RGPD.

Un premier pas significatif a été fait. A voir maintenant si toutes les entreprises vont jouer le jeu. Premières réponses le 25 mai.

Pour vos projets digitaux, travaillez avec des gens motivés qui aiment leur métier : contactez-nous.

logo-facebooklogo-twitter-oiseau-bleuinstagram_png10  linkedin_logo-svg_  nouveau-logo-google-plus-rond-petit

 

Motivation au travail : nos conseils pour être plus efficace

Alors que nous passons la majeure partie de notre temps en entreprise, nous n’avons pas tous la chance d’exercer un métier passionnant où l’ennui n’existe pas. Et pour être performant dans l’accomplissement de nos tâches quotidiennes, la motivation tient un rôle primordiale. Mais comment être motivé de façon durable et surtout, de manière efficace ? Voici nos conseils.

 

Faire le point 

 

Si vous avez remarqué vos difficultés à quitter votre lit et à vous rendre sur votre lieu de travail, c’est qu’il y a vraisemblablement un problème de taille. Posez-vous alors les bonnes questions. Pourquoi cette perte de motivation ? D’où vient-elle ? Quelles sont les motifs qui vous privent de cet enthousiasme nécessaire à occuper votre poste ? Les raisons sont bien souvent nombreuses, qu’elles soient d’ordre personnelles comme professionnelles.

Il s’agira alors de faire le point et de savoir si vous êtes à la bonne place dans votre entreprise ou plus simplement au bon poste. Parfois, un changement de rôle avec de nouvelles tâches à accomplir et la motivation revient aussi vite qu’elle n’est partie. Sans parler de solution radicale comme quitter votre emploi, faire un bilan de votre situation professionnelle vous apportera des réponses claires et vous aidera à vous diriger vers de nouveaux horizons.

filmmaker-2838945_1920

 

Evaluez votre importance 

 

Chaque collaborateur joue un rôle important au sein d’une société. Chaque service, chaque métier, chaque individu, occupe une place définie et essentielle au bon fonctionnement de l’entreprise. C’est aussi votre cas. A votre manière, vous faites grandir l’entreprise, vous êtes au cœur de son fonctionnement en particulier si vous travaillez au sein d’une société à taille humaine. Sans vous et les fonctions que vous réalisez chaque jour, la société qui vous emploie ne tournerait pas aussi bien. Vous êtes un talent engagé pour ses aptitudes et ses compétences. Soyez-en convaincu et votre motivation à réussir ce que vous entreprenez sera décuplée.

En effet, il a été démontré par plusieurs études que le manque de reconnaissance ou plutôt le sentiment de ne pas être reconnu à sa juste valeur au travail aurait des effets néfastes sur l’efficacité des talents qui la compose. Ne doutez donc jamais de votre importance, de vos compétences et surtout de l’intérêt de votre poste. Donnez du sens à votre travail pour vous donner l’envie de l’accomplir.

 

Organisez votre travail 

 

Afin de remplir pleinement les fonctions qui vous sont attribuées, encore faut-il les connaître parfaitement. Il n’y a rien de plus déstabilisant que de travailler de façon désorganisée sans savoir où aller et quelles objectifs accomplir. Et si les tâches que vous devez réaliser sont nombreuses, vous serez bien moins performant avec une motivation proche de zéro.

Mettez de l’ordre dans votre travail. Hiérarchisez les tâches, organisez-les et effectuez les plus importantes en priorité. La nécessité d’achever certaines missions capitales vous animera d’une motivation toute trouvée. Et avec elle viendra la satisfaction du devoir accompli. Visualisez cet objectif et la récompense qui l’accompagne, la motivation suivra d’elle-même.

stefan-stefancik-257625-unsplash
 

Fixez-vous des objectifs 

 

Il arrive fréquemment que la démotivation naisse du manque d’ambitions. Le train-train quotidien, la répétition des tâches, pas de nouveaux challenges et l’ennui s’installe. Difficile alors de trouver une quelconque motivation pour remplir les fonctions que sont les vôtres, l’impression de faire toujours la même chose sans but particulier prenant le dessus.

Changez la manière de penser votre travail en vous fixant des objectifs réalisables pour éviter toute frustration. La motivation apparaîtra naturellement avec comme moteur, la volonté de se surpasser. Donnez-vous des défis à réaliser chaque jour, chaque semaine et réalisez-les. Mettez vos compétences au service de votre travail afin d’atteindre vos objectifs. Brisez la monotonie de vos tâches et faites de votre métier une aventure passionnante avec ses rebondissements et ses quêtes à accomplir.

 

Pensez à vous 

 

C’est un secret de polichinelle, mais l’épanouissement professionnelle passe irrémédiablement par l’épanouissement personnelle. Si votre vie ne tourne qu’autour du travail, c’est la démotivation assurée. Il est alors important d’exister en dehors du bureau afin de recharger les batteries.

Apprenez donc à couper les ponts une fois votre ordinateur éteint. Exercez une activité physique, faites des choses que vous aimez, ayez une vie sociale… en deux mots, détendez-vous ! Cela vous aidera à penser positif et à éliminer les parasites qui perturbent votre équilibre et éteignent cette envie de vous rendre chaque jour sur votre lieu de travail.

 

Améliorez votre environnement de travail 

 

Alors que le bureau est devenu comme une seconde maison pour la plupart d’entre nous au vu du temps que nous y passons, il arrive couramment qu’il soit considéré comme un endroit hostile, terne, moribond. Il doit cependant être tout l’inverse : un lieu où l’on se sent bien, où il fait bon travailler et où toutes vos aptitudes pourront s’exprimer. En ce sens, votre environnement de travail doit être des plus agréables pour vous motiver à vous y rendre chaque semaine. Aménagez votre espace, rendez-le plus confortable, plus lumineux et personnalisez-le avec vos objets fétiches et vos gadgets préférés.

Mais plus encore que le côté matériel, le côté émotionnel doit être votre priorité. Et cela passe bien évidemment par les interactions avec vos collègues. (Re)nouez des liens avec eux, apprenez à les connaître et tissez des relations pour un environnement de travail agréable. Organisez ou participez à des activités externes à l’entreprise pour une meilleure ambiance et plus d’affinités. Quoi de plus motivant que de se rendre au bureau pour travailler avec des gens que l’on apprécie ?

 

03_office_by_brett_beyer

 

Être passionné 

 

Pour beaucoup, l’argent est la plus grande des motivations, celle qui leur donne l’envie de se lever chaque matin. Mais fort heureusement, il existe de nombreux autres facteurs pour trouver la motivation vitale à la réalisation de votre activité. D’ailleurs, motivation rime souvent avec passion. Exercer un métier qui nous passionne, qui nous transcende permet de générer une motivation aussi naturelle que spontanée. Si par malheur, le poste que vous occupez ne provoque pas d’enthousiasme particulier chez vous, il faudra cependant prendre seulement en considération les côtés positifs de votre fonction. Apprenez à aimer ce que vous faites.

Trouver la motivation et la faire perdurer, c’est une labeur quotidienne qui est surtout centrer sur une introspection personnelle. Mais si elle vous semble définitivement perdue, alors il faudra peut-être voguer vers d’autres cieux. Après tout, rien n’est plus important que d’exercer un métier qui vous passionne car comme le disait Confucius :  » Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie « .

Pour vos projets digitaux, travaillez avec des gens motivés qui aiment leur métier : contactez-nous.

logo-facebooklogo-twitter-oiseau-bleuinstagram_png10  linkedin_logo-svg_  nouveau-logo-google-plus-rond-petit

Site responsive, site mobile, Web App, application hybride ou native : Quelle solution mobile lors de la création d’un projet web ?

Lors de la création d’un projet web, la question du support est inévitable. Afin d’assurer la présence web de votre entreprise, plusieurs solutions sont à votre disposition. Site en responsive design, site mobile, application web ou native… il est aujourd’hui crucial de proposer un site web sous de nombreux formats. Mais quelles sont les différences entre tous ces supports ? Et surtout quelles solutions choisir ?

Site responsive et site mobile 

 

Un site responsive est un site internet pensé par le concept de responsive design. Site web adaptatif, il a pour particularité de s’adapter automatiquement à tous les supports de navigation. Ordinateur, smartphone, tablette… sa conception offre un confort visuel pour l’utilisateur quel que soit l’outil utilisé.

Le responsive web design repose ainsi sur une ergonomie optimisée pour offrir une interface unique et auto-adaptable. Il évite aussi d’engendrer des coûts trop importants car il n’est plus nécessaire de développer un site internet dédié à un support particulier.

Le site mobile quant à lui est un site internet spécifiquement destiné aux téléphones mobiles et smartphones. Avec le développement sans cesse grandissant du mobile, ce type de site web représente un atout de poids pour atteindre les mobinautes, toujours plus nombreux. Les spécificités techniques d’un site mobile sont spécialement conçues afin de correspondre aux standards d’affichage d’écrans de petite taille comme ceux des smartphones. Ce site web mobile s’accompagne généralement d’un “ m. ” en début d’URL signifiant ainsi sa nature de site mobile.

Cependant, il est aujourd’hui de plus en plus fréquent de faire face à des sites responsive design qu’à des sites mobiles. En effet, le déploiement du responsive web design est aujourd’hui rapide et facile. Une seule version gère ainsi plusieurs types d’affichage. L’adresse web reste inchangée et le référencement naturel est par conséquent de meilleure qualité. Alternatives que n’offre pas le site mobile. En plus de la mise en place d’une version dédiée, le site mobile s’accompagne d’une complexité technique plus difficile à développer. 

 

Application web, application native et hybride 

 

Une application web (ou Web App en anglais) est un logiciel applicatif fonctionnant avec l’ensemble des navigateurs internet. Le principal avantage d’une application web est qu’elle ne nécessite aucune installation préalable. Il suffit de se connecter à l’application hébergée sur un serveur pour y accéder.

Les Web Apps offrent quasiment la même expérience et les mêmes fonctionnalités que des logiciels installés sur ordinateur. Mais les applications web fonctionnent aussi sur smartphones. Les navigateurs web sur mobile sont effectivement compatibles avec les Web Apps et permettent ainsi d’être exploitées sur la plupart des supports et selon des formes variées. Jeux, messageries, logiciels professionnels, plateformes de réseaux sociaux… l’application web est aussi modulable que dynamique.

Pour autant, la Web App n’est pas, pour le moment, la solution privilégiée en matière de mobile. La plus répandue, celle que nous connaissons tous avec le règne féroce des smartphones est l’application mobile native. On ne l’appelle d’ailleurs que très rarement ainsi mais c’est pourtant elle qui peuple nos appareils mobiles. 

 

Les apps mobiles sont des logiciels destinés exclusivement aux mobiles et aux tablettes. Leur autre particularité est qu’elles sont développées pour fonctionner avec un système d’exploitation spécifique, en l’occurrence iOS ou Android. De ce fait, le langage de programmation est différent d’un système d’exploitation à un autre (Objective-C pour iOS et Java pour Android). Créées pour chaque plateforme de développement mobile, les applications mobiles natives sont téléchargeable depuis les stores des différents systèmes d’exploitation (App Store et Google Play).

A mi-chemin entre l’application web et l’application native se trouve l’application hybride. Cette application peut donc être développée sur divers systèmes d’exploitation mobile en utilisant les technologies web existantes (HTML, CSS, Javascript). Ce côté hybride leur confèrent la possibilité de fonctionner tant sur Android qu’iOS. Solution économique, l’application mobile hybride fait appel aux fonctionnalités natives d’un smartphone ou d’une tablette pour assurer son fonctionnement et peut donc être utilisée hors connexion. Facile et plus rapide à développer qu’une app native, l’application hybride n’est pas pour autant la plus prisée sur le marché de l’application digitale.

Si l’application web peut être définie comme la version mobile d’une application, elle offre à l’utilisateur la possibilité de profiter de tout le confort d’une application sans devoir l’installer. La praticité de l’application native plaide pour sa cause et c’est pour cela qu’elle est la plus plébiscitée. Cependant, son exclusivité en termes de système d’exploitation et son coût sont parfois handicapants pour certains projets. L’application hybride apparaît alors comme l’alternative de choix même si son manque de stabilité technique ne joue pas en sa faveur. 

 

Quelle solution choisir pour mon projet web ? 

 

C’est une question à laquelle il est difficile de répondre car elle n’appelle pas de réponse définitive. Il est même presqu’impossible de donner une réponse qui vaudra pour tout projet web.

Responsive web design, site mobile, application web, application native ou hybride… tous ont leurs avantages et leurs inconvénients. Et ces solutions peuvent aussi fonctionner les unes avec les autres. Pourquoi ne choisir qu’une alternative quand plusieurs peuvent bien répondre aux impératifs de votre projet. Votre choix se fera surtout en fonction de votre projet, vos besoins, vos objectifs et surtout… de votre budget !

Pour vous aider à faire ce choix et bénéficier d’un accompagnement de tous les instants, l’agence Josh met son savoir faire à votre disposition. Web App, application mobile native ou hybride, nous saurons apporter les solutions adaptées et sur mesure à votre projet web.

N’hésitez pas nous contacter.

logo-facebooklogo-twitter-oiseau-bleuinstagram_png10  linkedin_logo-svg_  nouveau-logo-google-plus-rond-petit

Recrutement : Chef de Projet Digital (H/F)

Josh Digital est une agence digitale spécialisée dans la création de sites internet, la conception d’applications mobiles et l’accompagnement en marketing digital. Pour plus d’informations sur notre agence digitale : www.josh-digital.com

Josh Digital recherche un(e) Chef de Projet Digital en CDI pour rejoindre son équipe au sein du Pôle Projets de l’agence.

VOS MISSIONS AU CŒUR DE L’AGENCE :

  • Participation à la réflexion globale en amont des projets (brief client)
  • Élaboration de plannings projets, gestion des ressources, plan d’actions, etc.
  • Collaboration sur les recommandations fonctionnelles et techniques des projets
  • Gestion des échanges avec les différents prestataires (agences web, freelances, etc.)
  • Configuration de modules et contenus sur des CMS populaires WordPress / Prestashop
  • Réalisation de tests avancés dans les phases de recette (fonctionnelle et technique)
  • Reporting de suivi et analyse des sites onlines
  • Gestion de la Relation client, et du développement commercial des projets

LE PROFIL RECHERCHÉ :

  • Passionné(e) du digital et des nouvelles technologies (NTIC / SI / IT)
  • Contrôle des méthodologies de gestion de projet (Cycle V, Agile/scrum, etc)
  • Connaissance des technologies du web existantes (Langages, Frameworks, Plugins, etc.)
  • Maîtrise de la suite Office (Powerpoint, Excel, Word)
  • Connaissance des problématiques d’accessibilité (responsive, compatibilité navigateurs)
  • Notions des contraintes liées au référencement naturel des sites (SEO)
  • Au minimum Bac+4/5 acquis en école de commerce, d’informatique, école d’ingénieur ou IUT
  • Rigueur, autonomie, implication, prise d’initiative, force de proposition, esprit d’analyse, leadership, créativité, ouverture d’esprit, sociable et très humain

Les Plus :

  • Utilisation avancée des logiciels de PAO (Photoshop, Illustrator, Indesign…)
  • Bonne connaissance de WordPress et/ou Prestashop et/ou Symfony
  • Utilisation des outils de versionning : SVN et/ou GIT ou ticketing JIRA
  • Maîtrise de l’anglais oral et écrit

Type de contrat : Contrat en CDI
Démarrage : Mai 2018
Rémunération : selon profil + avantages (Tickets resto, Mutuelle Groupe, Matériels de fonction)

Lieu : Poste basé au Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine 92).

POSTULER ICI

Ou merci de nous envoyer votre candidature (CV + LM) à l’adresse suivante : recrutement@josh-digital.com

La méthode Agile : l’avenir de la gestion de projet ?

La gestion de projet est devenue l’une des clés pour le bon déroulement et développement d’un projet. Il existe aujourd’hui une multitude d’approches dans la gestion de projet. L’une d’elles a le vent en poupe : la méthode Agile. Portrait d’une méthode qui a déjà révolutionné la façon de travailler de nombreuses entreprises.

 

La méthode Agile, qu’est-ce que c’est ? 

 

Issue du manifeste Agile né aux Etats-Unis, la méthode Agile est une approche en gestion de projet qui repose sur la collaboration, l’autonomie et des équipes pluridisciplinaires. Méthode pragmatique, elle est un système adaptatif qui évolue dans le temps et s’adapte ainsi aux transformations de l’environnement dans lequel elle habite. Pour autant, la méthode Agile n’est pas qu’un système réactif, elle ne fait pas que subir les changements, elle est autonome et requiert une organisation consciencieuse. En somme, elle suit une stratégie.

C’est une méthode Agile car elle est souple. Prenant le contre-pied des méthodes traditionnelles et quelque peu rigides de type cycle en V ou waterfall (en cascade), l’approche Agile implique le client du début à la fin du projet. Elle offre une totale visibilité à tous les acteurs du projet et permet changements de direction, modifications et autres améliorations. La méthode Agile n’est pas figée. Elle suit la cadence, la mélodie qu’on lui impose.

businessman-3105873

 

Comment ça marche ? 

 

De récentes statistiques ont clairement montré que la moitié des projets web finissent par un échec. Cela est essentiellement dû au fait des abandons du client en pleine phase de développement ou tout simplement d’un projet qui ne correspond pas aux attentes préalables du client.

C’est ici que la méthode Agile fait état de ses atouts. Centrée sur la satisfaction du client et non sur des termes contractuelles, elle a pour ultime vocation le plaisir du client. Le client est au centre du projet, on sollicite ses feedbacks pour éviter les mauvaises surprises avec validation à chaque étape.

D’ailleurs, la méthode Agile fonctionne par cycles courts. Les projets sont organisés par période de quelques semaines et sont hiérarchisés en fonction des besoins et impératifs du moment. L’idée est de se concentrer sur les points importants, ceux qui ont une vraie valeur afin d’éviter le superflue.

La méthode Agile sollicite tous les éléments de l’équipe du projet, du client aux développeurs en passant par l’équipe marketing. De ce fait, tout changement, toute nouvelle idée sont autorisés voire même encouragés. Même tardivement. Le projet est ainsi vivant et la communication constante aide à avancer dans la bonne direction.

La méthode Agile repose vraiment sur cet état d’esprit collaboratif en favorisant la co-construction. Et elle évite bien souvent des problèmes budgétaires car ce dernier est validé au fur et à mesure, évoluant au gré des corrections et des ajouts.

startup-593343

 

Scrum, un framework comme compagnon

Véritable cadre de projet, le framework Scrum est de loin l’outil le plus utilisé et est presqu’indissociable de la méthode Agile.

Scrum se démarque par sa simplicité. Il est accessible et la majeure partie de sa documentation est gratuite. Il peut être utilisé pour n’importe quel projet, du plus simple au plus complexe. Chaînon à part entière de votre chaîne de travail, Scrum vous permettra de coordonner à la perfection votre équipe ainsi que les intervenants extérieurs.

Organisé autour du Product Owner, à savoir le client, Scrum va vous accompagner tout au long du déroulement du projet. Responsable du backlog qui regroupe la liste des tâches et spécificités du produit, le Product Owner occupe la place centrale, c’est lui qui, en quelque sorte, donnera le rythme du projet.

Puis tout se met en place autour du sprint, feuille de route qui guidera l’itinéraire du projet. Composé de Daily sprint (sprint quotidien), de rétrospective et de revue de sprint, cette aspect de Scrum est essentielle au bon développement du projet. Le tableau Scrum vient compléter la méthode. Il vous permettra d’organiser votre backlog, de voir les tâches du sprint en cours et leur état d’avancement.

2000px-scrum_process-svg

En conclusion 

 

La méthode Agile se démarque par sa simplicité et sa volonté de faire collaborer plusieurs acteurs d’un projet de manière organisée pour une meilleure efficacité. Elle représente l’avenir de la gestion de projet par son côté novateur et moderne. Pourquoi ne pas l’essayer ? Votre réussite passera peut-être par l’utilisation de cette méthode.

Pour la réalisation de vos projets digitaux, choisissez Josh Digital, l’agence digitale 360° qu’il vous faut.

N’hésitez pas nous contacter.

logo-facebooklogo-twitter-oiseau-bleuinstagram_png10  linkedin_logo-svg_  nouveau-logo-google-plus-rond-petit

Recrutement : Digital Business Developer (H/F)

Josh Digital est une agence digitale 360° spécialisée dans la création de sites internet, la conception d’applications mobiles et l’accompagnement en marketing digital. Pour plus d’information sur notre agence, rendez-vous sur www.josh-digital.com.

Josh Digital recherche un(e) Digital Business Developer en ALTERNANCE ou en STAGE pour rejoindre son équipe au sein du Pôle e-Business de l’agence.

VOS MISSIONS AU CŒUR DE L’AGENCE :

  • Réaliser une veille active concurrentielle & technologique
  • Définir précisément le terrain de prospection (Grands comptes, PME, TPE, etc.)
  • Prendre en compte l’argumentaire commercial et proposer des pistes d’amélioration
  • Identifier des opportunités d’affaires et les prospecter (phoning, emailing, terrain)
  • Élaborer des recommandations digitales sur-mesure en collaboration avec les équipes
  • Réaliser les présentations physiques ou démonstrations à distance pour les prospects / clients
  • Négocier les deals et les conditions contractuelles pour optimiser les marges (CA généré / Rentabilité)
  • Garantir au mieux l’atteinte des objectifs de CA fixés (mensuel, trimestriel, semestriel, annuel)
  • Briefer les équipes projet en charge de la production des deals remportés
  • Assurer le suivi commercial du client (points d’avancement, facturation, nouveau(x) devis, etc)
  • Développer de nouvelles offres commerciales en France et à l’international (si volonté)

LE PROFIL RECHERCHÉ :

  • Passionné(e) du digital et des nouvelles technologies avec une expérience en Agence ou SSII (1AN MIN)
  • Notion / Connaissance des technologies web & mobile existantes (Langages, CMS, Frameworks, etc)
  • Parfaite maîtrise des techniques de prospection, vente et suivi de projet
  • De solides compétences en matière de communication (argumentation et négociation)
  • Un fort réseau de contacts autour de soi pour travailler son réseautage
  • Maîtrise de la suite Microsoft Office (Powerpoint, Excel, Word, etc)
  • Au minimum Bac+3/4 acquis en école de commerce, d’informatique, école d’ingénieur ou IUT
  • Rigueur, autonomie, implication, prise d’initiative, force de proposition, esprit d’analyse, leadership,
    créativité, ouverture d’esprit, sociable et très humain

Type de contrat : Contrat APPRENTISSAGE ou PROFESSIONNALISATION ou CONVENTION DE STAGE.
Durée du contrat : 6 Mois minimum (pour démarrage dès que possible)
Rémunération : selon profil + avantages (Tickets resto, Mutuelle Groupe, Matériels de fonction)
 

Lieu : Poste basé au Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine 92).

 

POSTULER ICI

 

Ou merci de nous envoyer votre candidature (CV + LM) à l’adresse suivante : recrutement@josh-digital.com

Gestion de projet : 5 conseils pour réussir un projet digital

Le chemin vers la réussite d’un projet est parsemé d’embûches. Des étapes à passer, des obstacles à franchir, des process à respecter… pour qu’un projet aboutisse, il se doit d’être parfaitement gérer, de ses préceptes à sa conclusion. Voici nos 5 conseils en gestion de projet afin de mener à bien votre projet digital.

 

1. Définir les objectifs  

Avant de vous lancer dans la longue aventure qu’est la création d’un projet digital, il vous faudra définir au préalable clairement les objectifs de ce dernier. Plusieurs contraintes seront alors à prendre en compte : le budget alloué au projet, le temps prévu à sa réalisation et les ressources à votre disposition. Ces trois critères sont communément définis comme étant le triangle des contraintes que l’on pourrait résumer ainsi : qualité, coûts, délai. Ils vous accompagneront tout au long du projet et il faudra veiller à ne jamais les négliger.

triangle-contraintes-gestion projet

La meilleure façon de gérer un projet digital est d’impliquer tous les acteurs qui interviendront dans son développement. Organisez une réunion avec votre groupe de travail afin de définir les objectifs et les rôles de chacun. Posez-vous les bonnes questions et essayez de trouver tous ensemble les bonnes réponses. Étudiez tous les cas de figure possibles, anticipez et posez les lignes directrices de votre projet.

2. Listez les tâches et dessinez planning 

Vos objectifs sont définis et les fondations de votre projet digital sont établies. Il va falloir maintenant aborder une étape cruciale pour le bon déroulement du projet : définir les tâches et établir un planning. Si cette phase est bâclée, c’est tout votre projet qui peut en pâtir. Ainsi, listez toutes les tâches possibles et imaginables pour votre projet en anticipant sur les besoins et ressources utiles à leur réalisation. Puis, ordonnez-les, hiérarchisez-les établissez leur priorité. La difficulté réside surtout dans le fait de construire votre feuille de route avec logique, certaines tâches doivent être réalisées avant d’autres pour la viabilité du projet.

Une fois fait, la tâche suivante est tout aussi importante car il vous faudra planifier vos tâches en fonction des deadlines qui vous sont imposées. Et là aussi, l’anticipation sera de mise. Dans tout projet, il y a des imprévus, des retards de livraison, des changements et il sera essentiel d’agencer un planning réaliste avec une marge de manœuvre conséquente. N’hésitez pas à « voir large » afin de parer à toute éventualité et surtout, respectez dans la mesure du possible votre planning. Une gestion de projet réussie dépend énormément d’un planning rigoureux et savamment constitué.

planning gestion de projet

 

3. Définir les ressources

Les bases sont là et votre projet digital est sur de bons rails. Cependant, il vous reste à définir les ressources nécessaires à votre projet : les ressources humaines et les ressources matérielles.

Les ressources humaines représentent tout simplement l’ensemble des personnes que vous aurez à votre disposition pour la réalisation dudit projet : développeurs, graphistes, ingénieurs… Il sera alors primordial de définir vos besoins humains pour chaque étape de votre projet.

La gestion des ressources humaines est une clé essentielle à la réussite d’un projet. Il faudra prendre un compte les disponibilités de chacun et le temps qu’ils peuvent vous consacrer. Certains pourront être entièrement dédiés au projet, d’autres n’auront que quelques heures à vous accorder. Congés, RTT, maladie… créez un tableau et répertoriez l’emploi du temps des ressources à votre disposition, cela vous évitera de mauvaises surprises.

En ce qui concerne les ressources matérielles, les facteurs à prendre en compte sont certes moins contraignants mais tout aussi importants. De quelles ressources matérielles aurez-vous besoin ? Possédez-vous les outils adéquats pour la réalisation de votre projet ? Ne partez pas dans la réalisation d’un projet sans connaître les ressources exploitables. Une panne informatique, un outil manquant et c’est du temps de perdu. Votre planning, voire votre projet tout entier, s’en retrouvera alors chamboulé.

startup-teamwork gestion de projet

 

4. Être agile (mais pas trop)

Pour le moment, nous avons principalement abordé l’importance de la rigueur et de la prévoyance. Il est vrai qu’un projet digital se doit d’être parfaitement encadré pour atteindre le succès. Mais le facteur humain est tout aussi important, que ce soit avec vos collaborateurs qu’avec vos clients.

Soyez agile, flexible, à l’écoute. Un membre de votre équipe pense ne pas tenir un délai ? Aménagez son planning ou allouez-lui des ressources supplémentaires. Un client vous demande une modification non spécifié dans le cahier des charges ? Accédez à sa requête et faites preuve d’ouverture d’esprit.

Bien évidemment, il ne faut pas accepter toutes les demandes, parfois farfelues, de vos clients. Si vous optez pour un refus, expliquez les raisons et les impératifs auxquels vous devez faire face. Il faut savoir dire « non » parfois mais toujours avec diplomatie. Privilégiez le dialogue. Toujours, tout le temps et en toute circonstance.

relation client gestion de projet

 

5. Assurer le suivi de projet

Une gestion de projet efficace ne peut exister sans un encadrement implacable. Vous devrez surveiller votre projet digital tel le lait sur le feu ou comme vous le feriez avec votre neveu de 5 ans. Suivez l’avancée du projet, étape par étape, jour après jour et ce, pour deux raisons principales : assurer son bon déroulement et veiller à ce que tout se déroule parfaitement mais aussi pour parer à toute éventualité et anticiper au maximum. La gestion de projet ne réside pas seulement dans le management, elle requiert aussi une attention de tous les instants.

Cela vous permettra aussi d’être lucide et alerte. La plus grande erreur est de laisser votre projet au point mort. Faites vivre votre planning, révisez-le, améliorez-le, modifiez-le en fonction des événements et des contraintes rencontrées. Un problème, un ralentissement, une modification client ? Soyez sur le qui-vive et agissez. Si votre planning vit, votre projet aussi !

En phase finale de votre projet, n’oubliez pas la phase de recette, indispensable à la livraison d’un projet abouti. Elle est fastidieuse certes mais cette période de tests est primordiale. Qui plus est, vous pourrez évaluer la différence entre votre planning prévisionnel et le réel. Vous verrez, les différences sont souvent bluffantes !

 

office- gestion de projet suivi de projet 

 

En conclusion

La gestion de projet est indissociable au bon déroulement d’un projet et à sa réussite. Gérer un projet digital, c’est aussi gérer des hommes et faire face à de nombreuses contraintes. Pour vous aider, il existe aujourd’hui des outils comme MS Project ou BaseCampHQ.com. Mais ces programmes ne valent rien sans vous. Sans l’humain, la gestion de projet n’est rien !

Pour vos projets digitaux, faites confiance à Josh Digital. Nos chefs de projet géreront vos projets à perfection, de leur conception à leur naissance jusqu’à leur maturité.

N’hésitez pas nous contacter.

logo-facebooklogo-twitter-oiseau-bleuinstagram_png10  linkedin_logo-svg_  nouveau-logo-google-plus-rond-petit

Projet web ou application mobile : quel prestataire choisir ?

Le monde du digital est peuplé d’un nombre important d’acteurs tous aussi différents que variés. Lors de la création d’un site web ou d’une application mobile, une problématique récurrente se pose : quel prestataire choisir pour mon projet digital ? Les options sont nombreuses. Les enjeux aussi. Petit comparatif pour vous aider à faire le bon choix.

La solution interne

Elle apparaît comme la solution la plus simple. La plus évidente. Pourtant, elle n’est pas forcément la meilleure. Que vous soyez particulier ou entreprise, choisir la solution interne (où « exécuter » vous-même si vous êtes un particulier) pour votre projet web semble la solution la plus alléchante car la moins coûteuse. En faisant appel aux forces vives de votre entreprise, il est évident que les coûts seront réduits. Qui plus est, toutes les ressources seront centralisées, à portée de main. Ainsi, il vous sera plus aisé de coordonner l’ensemble de votre projet, de garder un œil dessus tout en gérant l’organisation de ce dernier. Vous serez le chef d’orchestre, le capitaine à bord.

Oui mais voilà, à moins de posséder vous-même une agence digitale, vous allez vous heurter à de nombreuses difficultés. En effet, créer une application mobile ou un site internet n’est pas aussi simple que cela en a l’air. La complexité et la pluralité des métiers qui interviennent dans les étapes clés de ces projets sont à prendre en considération. En choisissant la solution interne, vous allez très vite manquer de ressources. Et de compétences. Vous aurez besoin de véritables spécialistes pour la réussite de votre projet. Des personnes compétentes, expertes en leur domaine qui apporteront du conseil en digital et surtout toute leur objectivité à la réussite de votre site ou de votre application mobile.

laptop-2838921_1920

La solution freelance(s)

 

Il existe une multitude de profils freelance. Ils exercent de nombreux métiers et sont bien souvent spécialisés dans un champ de prestation particulier (créatif, technique, consulant, etc). Généralement, le prestataire freelance est expert dans son domaine car il se concentre uniquement sur ce qu’il sait faire. Flexible, il est votre unique interlocuteur et est ainsi facilement joignable. Souvent mobile, il peut se déplacer pour vous rencontrer et vous conseiller. Evidemment, il est moins onéreux qu’une agence spécialisée car il mobilise beaucoup moins de ressources. Il n’a pas à faire face à toutes les charges d’une entreprise et peut donc proposer un tarif avantageux. Idéal pour de petits projets ou pour des tâches en urgence, le freelance représente une alternative viable pour le développement d’un site web ou d’une application mobile.

Cependant, il est clair que le prestataire freelance atteint rapidement ses propres limites. Qui dit prestataire unique dit manque de compétences variées. Comme évoqué, le freelance est spécialisé dans un domaine spécifique et ne pourra pas délivrer une expertise complète et diversifiée pour votre projet. Alors, il sera toujours possible de faire appel à plusieurs freelances et les faire travailler ensemble mais coordonner de tout ce petit monde peut s’avérer laborieux. Sans oublier les coûts qui seront ainsi multipliés. Le manque de moyens d’un freelance peut aussi représenter un problème de taille lorsque vos besoins pour un grand projet sont conséquents. Il travaille seul, et ne peut assumer une charge de travail aussi importante qu’une structure spécialisée, il manquera également de recule sur votre projet. Enfin, même s’il est votre seul interlocuteur, le freelance possède habituellement plusieurs clients. Il ne sera donc pas disponible à 100 % pour vous (ou très rarement)…

computer-768608_1920

La solution SSII

 

Une SSII (ou Société de Services et d’Ingénierie en Informatique) est une société experte dans le domaine de l’information et des nouvelles technologies. Elle englobe plusieurs métiers et se charge d’accompagner ses clients dans la réalisation d’un projet. Grâce à la multiplicité des compétences qu’elle met à disposition, la SSII est un allié de poids pour réaliser un site internet ou une application mobile. Souvent expérimentée car porteuse de nombreux projets, ce prestataire à souvent de nombreuses références à son actif. De grandes entreprises font appel aux SSII car elles offrent expertise et sérieux. Pour une entreprise avec des moyens, elle est une solution cohérente.

Mais si vos moyens financiers sont limités, opter pour une SSII peut être impossible. Ses services se paient souvent au prix fort. C’est le prix de leur notoriété car elles font payer leur expérience et leur savoir-faire. Ces sociétés font appel à de nombreux intervenants et sous-traitants compliquant parfois l’avancée de certains projets. Il est parfois bien difficile d’avoir un interlocuteur régulier et de qualité car les mutations au sein de ce type d’entreprises sont légion. Les SSII sont couramment associés à des « usines à gaz » non pas par leur manque de professionnalisme mais parce qu’elles possèdent un trop large panel de clients. La sensation d’être un client parmi d’autres rebute certaines entreprises. A raison.

finger-769300_1920

La solution Agence Digitale

 

L’agence digitale, comme son nom l’indique, est une société spécialisée dans les domaines du numérique. Création de sites internet, développement d’applications mobiles, solutions en marketing digital… L’agence digitale fait valoir la variété de ses compétences au sein de son organisation. Ainsi, elle mettra en place une équipe solide complètement dédiée à votre projet. Vous aurez un, voire deux interlocuteurs privilégiés qui seront chargés de vous accompagner tout au long de la réalisation de votre site web ou de votre application mobile. Elle apporte une véritable vision de projet global avec comme but principal l’atteinte de vos objectifs. Elle a de l’expérience, elle maîtrise les tenants et les aboutissants de tels projets. Idéale pour des projets à long terme, l’agence digitale saura anticiper et planifier toutes les étapes clés de conception de projet digital. Elle a de gros moyens pour cela.

Pour autant, certaines agences, les plus grandes notamment, peuvent parfois mettre de côté certains clients. En effet, une agence travaillant pour de grandes marques (grands comptes) aura tendance à suivre les lois du marché et ainsi favoriser les gros budgets au détriment des plus petits. D’ailleurs, le prix des services d’une agence digitale décourage parfois certaines entreprises, engager une telle structure pour la création d’un site web ou d’une application mobile peut être onéreux. La qualité de l’expertise à un coût. Choisir la bonne agence est compliqué car on trouve sur le marché un nombre incalculable d’agences digitales. Il faut faire le bon choix. Trouver le bon prestataire qui reste à l’écoute de ses clients et reste à dimension humaine.

workplace-1245776_1920

La solution Josh Digital : l’humain au cœur de notre action

 

Qu’il est difficile de dénicher le bon partenaire pour un projet digital. Heureusement, on a la solution. Créée en 2011, Josh Digital est une agence digitale 360° qui a su s’entourer d’une équipe de passionnées du digital et des nouvelles technologies. Ses collaborateurs apporteront toute leur expertise à vos projets web et mobile. Création de site internet ou développement d’application mobile, Josh Digital vous accompagnera tout au long de votre projet. Par sa taille humaine et sa dimension, elle est agile et à l’écoute de ses clients.

Profils créatifs (Webdesigners, Directeur Artistiques) et profils techniques (Développeur Web, Mobile, Fullstack, Chefs de projet…) travaillent main dans la main pour la réussite de votre projet. L’humain est au cœur de notre action. Josh Digtal est l’agence humaine par excellence en nous attachons une très grande importance au suivi et à l’accompagnement de nos clients. Nous serons nous adapter à vos besoins tout en apportant notre expertise et notre expérience. Josh Digital est une agence unique, comme votre projet.

Un proverbe dit : « seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Et si on faisait équipe ?

Un projet ? Une question ? Une remarque ? Contactez-nous.

logo-facebooklogo-twitter-oiseau-bleuinstagram_png10  linkedin_logo-svg_  nouveau-logo-google-plus-rond-petit